Vous êtes ici
Home > Jeux > [PS4] Test de Tales of Berseria

[PS4] Test de Tales of Berseria

Editeur/Développeur : Bandai Namco Games
Genre : RPG
Sortie : 27 janvier 2017
Plateformes : PS4, PC, PS3

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas joué à un Tales Of et j’ai eu la chance de pouvoir tester le petit dernier : Tales of Berseria.

La vengeance avant tout !

Velvet vit avec son petit frère Laphicet et avec son beau frère Artorius. La vie est calme et tranquille jusqu’au jour où Artorius sacrifie Laphicet sous les yeux de Velvet pour arrêter une invasion de démons. Elle perd alors connaissance pour se réveiller sous les verrous et découvrir qu’elle est devenue un démon devant se nourrir d’autres démons. Elle y est enfermée quelques années ne pensant qu’à sa vengeance contre Artorius. Ne pensant qu’à cela, dès qu’elle arrive à sortir de sa cage, elle fonce pour assouvir sa vengeance en rencontrant plusieurs personnages au cours de son aventure qui viendront augmenter les rangs du petit groupe. Le scénario est vraiment accrocheur, j’avoue que ça change de voir une héroïne prête à tout pour venger la mort de son petit frère et qui n’a aucune morale pour se débarrasser des gêneurs même si on se rend compte qu’elle fait quelques concessions au cours de son aventure.

Une équipe du tonnerre !

On s’attache vraiment vite à Velvet malgré son caractère mais également à ses camarades ! D’ailleurs, ces autres personnages sont utilisables dans tous les combats et je dois dire cela donne des possibilités assez multiples. Les compétences peuvent toutes être modifiées comme on le souhaite et il est possible de créer des enchaînements aussi différents que divers. Le Gameplay reste globalement simple et permet de changer de personnages comme on le souhaite en fonction des combats. Ceux-ci sont assez rythmés et il faudra vraiment mettre le paquet pour arriver à bout de certains ennemis. Il faudra parfois ne pas hésiter à changer de tactiques en cours de route pour espérer réussir. Et puis, au fur et à mesure que l’on monte de niveaux on apprend la capacité de se transformer pour réussir à finir les ennemis. Malheureusement, la barre des âmes se vide assez vite et il faudra veiller à ne pas trop la gaspiller pour réussir les coups au bon moment. Certes, le côté fouillis des combats des fois n’aide pas les choses mais bon ça reste assez efficace d’avoir de l’aide des compagnons pour réussir à avancer dans l’histoire.

Entre découvertes et quêtes !

J’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait des petits rajouts en plus de l’histoire principal. J’aime beaucoup l’exploration avec le bâteau qui revient avec des objets au fur et à mesure de ces découvertes ou encore des Boss planqués qui permettent d’avoir de meilleurs équipements mais attention ils ne sont pas toujours faciles à battre, le défi est souvent dur à relever ! Il faudra essayer de découvrir un maximum de la carte pour pouvoir les trouver. D’ailleurs, des fois ce n’est pas très passionnant et ça revient souvent à la même chose mais bon ! La qualité de ce Tales of Berseria reste dans la trempe des autres, on ne peut pas dire que les graphismes soient magnifiques. Par contre, la qualité des voix, la multitude de dialogues, les séquences vidéos sont très efficaces et de qualité.

En résumé, Tales of Berseria est un bon divertissement qui vous permettra de jouer plusieurs dizaines d’heures avant d’en arriver au bout. Grâce à son scénario sombre et prenant, on a plaisir à jouer les aventures de Velvet et l’accompagner dans sa quête de vengeance. Je dois dire que ce nouvel opus des Tales of m’a réconcilié avec la franchise que j’avais depuis longtemps abandonnée ! N’hésitez pas à le tester si vous avez adoré quelques Tales of du passé je pense que vous aimerez celui-là !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe
Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo
https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top