Vous êtes ici
Home > Jeux > [PS4] Test d’Assassin’s Creed Origins : Un retour aux sources !

[PS4] Test d’Assassin’s Creed Origins : Un retour aux sources !

Au cœur d’une des plus grandes civilisations ! 

Je l’attendais avec tellement d’impatience cet Assassin’s Creed au cœur de l’Égypte, il faut que dire que cette dernière m’a toujours passionnée et je ne pouvais espérer mieux. Quel bonheur de retrouver un pays cher à mon cœur, revoir des paysages que je connais et surtout très bien imaginer les scènes qui se déroulent sous nos yeux. En plus, on peut explorer les pyramides ! C’est du bonheur à l’état pur grâce à des graphismes magnifiques, des paysages à couper le souffle, on passerait des heures à regarder le paysage tellement tout est bien fait et surtout riche ! En effet, toutes les zones de la carte sont différentes tantôt du désert, tantôt des rocheuses ou encore des océans, des lacs et j’en passe, on se retrouve dans divers endroits tout au long de nos quêtes et c’est très beau ! J’avoue que le plus gros kiff du jeu reste les découvertes des pyramides, les explorer, trouver le trésor, voir des statues magnifiques, des effets de grandeur. Et puis, j’ai adoré le fait de devoir résoudre certaines petites énigmes pour réussir à trouver les passages nécessaires pour arriver au trésor. Il n’y a pas que ça l’exploration de la map nous réserve beaucoup de surprises entre les temples sous l’eau, les épaves, etc.

Un Open-World immense et riche ! 

J’avoue que j’ai été totalement bluffée par la taille de la carte de ce nouvel opus ! On peut dire qu’elle est énorme et vraiment bien remplie et surtout les quêtes sont tellement nombreuses que l’on ne sait pas où donner de la tête. Il vous faudra bien 35 heures de jeu pour la découvrir totalement et encore sans faire forcément toutes les quêtes de chaque région ou trouver tous les trésors et parchemins. Il en va de même pour la quête principale, c’est le minimum d’heures de jeu à faire pour atteindre la fin de l’histoire. Je trouve juste dommage que l’on passe du temps à augmenter le niveau de Bayek, ses armes, son équipement pour finalement se retrouver avec le personnage d’Aya et galérer parce qu’elle a un équipement simple et son niveau est en dessus de son mari. C’est pour moi le point noir du jeu même si j’ai trouvé sympa le fait de pouvoir faire quelques quêtes avec elle je trouve que ce côté est vraiment dommage car du coup certains passages ne sont pas si simples…

Ce qui fait la grosse différence de ce jeu, c’est le fait de pouvoir monter l’expérience de Bayek et d’avoir beaucoup de choix au niveau des compétences. En effet, trois grosses directions possibles : Guerrier, Chasseur et Clairvoyant. Ces compétences sont débloquées dès que l’on passe un niveau grâce à des points de compétences et l’on peut choisir celles que l’on veut en fonction de la direction que l’on veut donner à son personnage. Bien entendu le guerrier augmente ses capacités de combat, le chasseur pour la chasse, le maniement des arcs et la récupération de peau car dans cet opus beaucoup de bêtes sauvages à attaquer dans les quêtes ou dans l’exploration. Quand au clairvoyant, ça nous permet d’apprivoiser jusqu’aux animaux sauvages pour qu’ils nous aident lors des combats entre autre bien sur. En plus de l’expérience de Bayek, il est également possible d’améliorer les armes de celui-ci grâce aux forgerons, une arme peut ainsi vous faire toute la longueur du jeu et elle deviendra une arme légendaire lorsque vous l’améliorerez plusieurs fois. En plus des armes, vous pourrez également améliorer les équipements grâce à des objets ramassés lors de votre périple. Tout peut donc s’améliorer jusqu’à l’équipement légendaire.

Un scénario efficace ! 

Comme à son habitude, le scénario de ce dernier Assassin’s Creed est très bon, il va piocher dans l’histoire Égyptienne mais non pas à la construction des pyramides mais à l’époque de Cléopâtre et César. On croisera donc la civilisation romaine avec les arènes de gladiateurs et les courses de char. D’ailleurs, cette partie est plutôt sympathique ! Vous pourrez affronter les meilleurs gladiateurs et faire des courses de chars endiablées ! Personnellement, j’ai eu du mal sur les courses que je trouve un peu compliquée dans le maniement, du coup dur dur de tenir toute une course en tête. Entre complots, vengeance, Bayek est bien occupé ! Il essayera de prêter main forte à tout le monde croisé sur sa route et essaye de se venger de la mort de son fils. Il faudra donc éliminer un à un des personnes pour remonter la piste du coupable. L’histoire principale est vraiment prenante mais il ne faudra pas hésiter à faire des quêtes secondaires pour monter son expérience pour pouvoir affronter les ennemis un peu plus fort les uns que les autres même si la difficulté reste assez simple au final. Mais, certains passages sont plus compliqués d’où l’utilité quand même d’avoir un niveau suffisant. Je n’ai pas eu pour ma part l’impression de refaire plusieurs fois la même chose tellement tout m’a passionné ! D’ailleurs, j’ai encore plusieurs quêtes à faire et surtout des trophées à récupérer.

19/20

Quel bonheur de retrouver un Assassin’s Creed passionnant et prenant ! Assassin’s Creed Origins est un retour aux sources de la licence aussi bien dans le style que dans l’histoire, un périple qui nous fait devenir un chercheur de trésor au sein d’une des plus impressionnantes des civilisations. Au programme, vengeance, assassinats, quêtes, trésors, combats, courses de chars tout est là pour vous faire vivre une histoire incroyable avec un héros vraiment à la hauteur qui saura vous replonger dans ce que vous avez aimé au début de la franchise ! Je ne peux que vous le conseiller vivement si vous ne vous l’êtes pas encore procurer ! C’est un de mes coups de cœur de l’année ! Il est PARFAIT !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe

Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo

https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top