Vous êtes ici
Home > Jeux > [PS4] Test de Horizon Zero Dawn : Le jeu de l’année ?!

[PS4] Test de Horizon Zero Dawn : Le jeu de l’année ?!

Editeur/Développeur : Sony Computer Entertainment, Guerrilla
Genre : Action, Infiltration, RPG
Sortie : 1er mars 2017
Plateformes : PS4

Il nous aura fait attendre pendant des mois !

Horizon : Zero Dawn était le jeu le plus attendu de ce début d’année. On en parlait depuis des mois, on nous teasait avec des images et on nous faisait baver d’envie ! C’est un jeu d’action/aventure post-apocalyptique en monde ouvert. On y incarne Aloy, une chasseuse dans un monde où des créatures mécaniques peuplent le monde. Cette nouvelle héroïne n’est pas sans rappeler Lara Croft des fois et en particulier sur le dernier sorti. En effet, ici on se bat principalement à l’arc, on chasse, on escalade, on ramasse des végétaux tout en faisant tout un tas de quêtes en tout genre sur une map incroyablement riche et immense ! J’aime beaucoup ce côté sauvage en contradiction avec le côté futuriste des robots et des lieux que peut croiser Aloy au cours de son périple. D’ailleurs, le scénario est extrêmement bien ficelé et on se prend au jeu de faire des suppositions sur qui est vraiment Aloy et ce qui s’est passé pour en arriver à retomber dans une sorte d’âge de pierre. Bien entendu ce scénario est fort en suspense et en rebondissements. Il faudra attendre des dizaines d’heures de jeux pour connaître la vérité quand aux événements.

Et si on se promenait pour voir la beauté du décor ?

Ce qui est bluffant c’est le décor, je l’ai trouvé d’une extrême beauté. Tout d’abord, on voit plein de choses à l’horizon, des montagnes, des arbres, des rochers ou des forêt alors qu’en général dans les autres jeux c’est une zone un peu en sorte de brouillard qui se chargera au fur et à mesure de votre avancée. Ici, on voit loin, très loin et c’est magnifique ! Les jeux de lumières sont incroyables, tous les reflets, les tons, les ombres, c’est extrêmement bien géré et on se prendra au jeu de rester à admirer le paysage tellement c’est beau. On a le souffle coupé plus d’une fois devant cette beauté. J’adore regarder les levés/couchés de soleil ou encore la nuit qui tombe, c’est sublime tout ces effets lumineux. Une telle gestion de la lumière n’a jamais été vu dans aucun jeu jusqu’ici. J’ai été réellement bluffée par cette qualité. J’ai également beaucoup aimé la diversité de paysage tantôt désertique, tantôt enneigé et dans les montagnes, des les prairies ou encore dans des forêts. Et puis, il y a les ruines antiques, les villes, les villages, tout est différent ! Pas de vulgaire copié collé c’est une pure découverte tout du long. Il y a aussi les creuset où là on est 100% dans des zones futuristes qui dénotent totalement des paysages sauvages.

On aura beaucoup de temps pour en profiter de ce paysage parce qu’entre le nombre de quêtes important, les tâches, les différentes chasses et les objets à récupérer on a sacrément le temps de les voir ! Il faudra faire des aller et retours bien nombreux pour pouvoir déjà découvrir cette immense carte mais également retourner sur certaines zones plus tard en fonction de notre niveau. Certaines sont en effets bien dures et il ne serait pas judicieux de s’y aventurer trop tôt. J’ai beaucoup aimé les objets à récupérer qui font parti de l’ancien temps comme les tasses. Ils sont disséminés réellement partout et il faudra des fois bien observer le paysage pour les trouver ! N’oubliez pas de regarder en l’air assez souvent ! D’ailleurs, on remarquera l’incroyable habilité d’Aloy à escalader, Lara Croft n’a rien à lui envier ! J’ai trouver ses mouvements absolument remarquables et encore plus particulièrement durant les combats. Les trophées sont nombreux et il faudra faire beaucoup de choses pour réussir à en gagner. Certains sont faciles d’autres moins, d’ailleurs il y en a de nombreux cachés donc pas évident de savoir quoi faire. Il faudra également faire la cueillette ou de la chasse de vrais animaux pour pouvoir construire des flèches, des bombes ou encore des potions et pièges. Je vous l’ai dit il y a de quoi faire dans ce jeu et ne pas s’ennuyer une seule seconde parce que pendant que l’on cherche ces végétaux ou autres objets on rencontre assez régulièrement des ennemis ce qui fait que la map est vraiment bien remplie et on ne s’ennuie pas.

Un début très prenant dès les premières secondes !

L’entrée en matière du jeu est vraiment excellente. J’ai adoré commencer avec Aloy bébé qui nous fait découvrir le monde au début au travers de cinématiques puis la voir grandir au fur et à mesure du tutoriel. Parce que oui toute la première partie peut-être considéré comme le tuto mais également on y voit l’histoire se poser doucement avant de prendre une ampleur extraordinaire. Elevée par Rost, on apprend qu’elle est une paria, comme lui, depuis sa naissance et est donc rejetée par la tribu des Cora. On la voit grandir et être formée par Rost à la chasse et au combat. Ce monde dystopique est fortement menacé par des machines animaux et il faut savoir survivre surtout lorsque l’on vit en dehors des tribus. Mais Aloy ne veut qu’une chose, comprendre ! Pourquoi est-elle exclue ? Elle choisira finalement de revenir dans la tribu en essayant de remporter l’eclosion. Et c’est là que tout commence réellement ! Autant dire qu’une fois passé ce moment, l’histoire prend un autre tournant mais en plus les choses sérieuses commencent ! C’est à partir de là que l’on commence à explorer cette immense map et à rencontrer des quêtes. Celles-ci ne sont pas sans repos et des fois il faudra parcourir beaucoup de distance pour réussir à les remplir.

J’ai trouvé l’histoire très touchante et avec un fort message sur l’humanité. On s’attache énormément à Aloy qui est une fille forte mais également sensible. Elle saura par moment faire passer les autres avant elle et saura tout donner pour les sauver. La fin est juste énormissime et il faudra avoir les nerfs bien accroché pour en venir à bout. J’ai trouvé cette fin bien intense et prenante, bien plus que pour beaucoup de jeu où des fois c’est trop facile. D’ailleurs, on constate que le jeu ne rame pas une seule seconde et même sur une PS4 normale malgré une action de folie. Les combats sont vraiment prenant et il faudra bien maîtriser l’arc pour s’en sortir et surtout les petites subtilités. Le focus qu’Aloy trouve lorsqu’elle est jeune nous aide fortement dans ces combats puisqu’on arrive à voir les parties où il faut frapper les machines pour en venir à bout. Il faudra réussir à être stratégique et surtout discret pour réussir à venir à bout des machines les plus fortes. J’aime bourriner, j’avoue que je ne m’en suis pas privée pour le faire mais par moment ça ne sert à rien ça ne passera pas !

Un mélange savamment réussi !

On ne peut pas ne pas faire quelques comparaisons entre Horizon Zero Dawn et d’autres licences bien connues ! La première c’est bien entendu Lara Croft et son arc, je parle bien entendu des deux derniers jeux sortis entre chasse, cueillette, l’arc et l’escalade on ne peut qu’y penser. Mais on pense également à The Witcher qui nous a fait tant rêver et ici on retrouve pas mal de choses que l’on avait aimé avec Geralt. La Map quand à elle m’a fait pensé à celle d’Assassin’s Creed avec toutes ces choses à faire aussi nombreuses les unes que les autres, le saut à la fin de chaque montagne ou encore l’infiltration et la discrétion. Mais ce n’est pas plus mal en même temps, ces licences sont également de qualité et Horizon Zero Dawn a pioché dans chaque ce que l’on trouvait le mieux pour faire encore mieux. C’est la parfaite synthèse de tous les meilleurs jeux de ces dernières années.

Notre jeu est également ponctué de plusieurs cinématiques suite aux interactions avec les personnages rencontrés ou encore au niveau de l’exploration et notamment dans les creusets où l’on en apprend plus sur l’histoire qu’à vécu le monde pour revenir à cet âge de pierre après avoir connu les développements de machines. J’ai beaucoup aimé ces cinématiques qui ne sont pas de trop pour comprendre le jeu mais également pouvoir en faire une vraie histoire bien ficelée et surtout qu’on ait l’impression de vivre le jeu à 100%. Personnellement, pour finir le jeu je ne l’ai fini qu’à 61% de progression (celle-ci prend bien entendu en compte les objets récupérer et les quêtes effectuées). J’ai quand même fait beaucoup de choses pour pouvoir monter au maximum mon niveau. J’étais arrivée presque au niveau 40 avant de me lancer dans la fin et je pense que c’est assez nécessaire car celle-ci n’est pas si facile. Je suis quasiment à la même chose niveau trophées. Je compte bien continuer tranquillement pour réussir à en faire un maximum !

Ma Note : 19/20

En résumé, Horizon Zero Dawn est bien parti pour être un des meilleurs jeux de cette année 2017 ! Je garde des réserves parce que je n’ai pas fini Zelda Breath of the Wild qui a de super notes dans les critiques et puis j’attends également de voir Red Dead Redemption 2 mais une chose est sure c’est que c’est un jeu d’une très grande qualité qui vous permettra de jouer à des dizaines d’heures de jeu. Le côté dystopique que j’aime tant dans les livres ne pouvait que me plaire ! On ressent une telle émotion devant la qualité de ce jeu qu’il faut à tout prix y jouer. D’ailleurs, il est assez convainquant puisqu’en 15 jours, 2,6 millions de copies ont été vendues ! La diversité de ce jeu au niveau des armes, du nombre de quêtes mais également de la qualité de l’animation et surtout une gestion des décors et des lumières à couper le souffle méritent qu’on se procure ce jeu de toute urgence !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe

Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo

https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top