Vous êtes ici
Home > Lecture > [Lecture] Big Bones : une légère déception !

[Lecture] Big Bones : une légère déception !

Auteur : Laura Dockrill
Editeur : Collection R
Nombre de pages : 504 pages

HistoireJe ne suis pas grosse, j’ai juste de gros os ! Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes ” gros os “. J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu difficile à dissimuler, vu mes rondeurs… Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a emmenée chez un médecin qui m’a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange. Sauf que moi, je m’aime comme je suis, et je n’ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade ! Bourré d’humour et d’amour, Big Bones est un délicieux pied-de-nez à la grossophobie. À consommer sans modération !

Mon Avis★★★☆☆. Je tiens tout d’abord à remercier Collection R et NetGalley France pour l’envoi de ce roman. J’avais vraiment envie de découvrir ce roman et j’avoue que j’ai été quelque peu déçue. En effet, je le trouve assez décousu et puis pas si passionnante que cela. Par moment, Bluebelle est un peu bizarre je trouve, elle a une attitude un peu j’m’en foutiste et des fois elle est un peu trop sensibles et sur les nerfs. Chacun gère ses kilos en trop c’est sur mais je trouve que sa vision des choses un peu spécial, pour ma part je ne suis pas du tout de son avis et pas du tout comme elle. Peut-être que je cherchais une héroïne rembourrée qui me ressemblait ? Toujours est-il que Bluebell se fait reprocher ses kilos en trop par une infirmière pas sympa (malheureusement c’est souvent le cas pour le surpoids on en rencontre des tonnes des personnes pas sympa ..) et on l’oblige à prendre conscience de ça tout en allant faire du sport, en faisant un régime et en tenant un cahier disant ce qu’elle mangeait. C’est ce fameux carnet que l’on a sous la main sauf que celui-ci devient plutôt un journal qu’un cahier où elle dit ce qu’elle mange et c’est là que je trouve que c’est décousu. Elle saute un peu du coq à l’âne et c’est vraiment désordonné, on a parfois du mal à s’y retrouver et on se demande s’il ne manque pas des pages. Le sujet reste quand même intérressant car au fur et à mesure Bluebell prend conscience de ce qu’elle doit faire même si ça reste facile à dire et à faire elle y arrive quand même. Elle lance finalement le processus qu’il faut. Le soucis c’est que contrairement à certaines personnes elle ne s’en plaint pas et donc elle fait ça comme ça sauf que pour d’autres ils en ont conscience et les choses ne sont pas si faciles pour réussir.

En résumé, Big Bones n’est pas pour moi la révélation que j’attendais. Trop désordonné, je n’ai pas réussi à vraiment rentrer dedans et surtout à m’attacher à l’héroïne. Et puis je pensais rire un peu et finalement ce n’est pas vraiment mon cas … Bref dommage j’espérais mieux pour ma part !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe
Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo
https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top