Vous êtes ici
Home > Lecture > [Lecture] Once and for all : Les happy ends ça n’existe pas !

[Lecture] Once and for all : Les happy ends ça n’existe pas !

Auteur : Sarah Dessen
Editeur : Lumen
Nombre de pages : 448 pages

Histoire : Les happy ends, ça n’existe pas…

À en croire le poète, ” il vaut mieux avoir connu l’amour, quitte à le perdre, que n’avoir jamais aimé du tout… ” Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d’en être si sûre – et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ending, c’est pour les autres, passe son dernier été après le lycée à jouer… les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère.

De mariages désarmants d’émotion en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère, aux pitreries de ses collègues d’un été, au souvenir obsédant d’une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l’acide un peu plus chaque jour… Il lui faudra sortir, à l’autre bout du tunnel, vainqueur, qui sait, des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle.

Un roman de Sarah Dessen n’est jamais, jamais une déception. La reine de la fiction young adult s’attaque au petit monde des wedding planners avec la mastria jamais démentie qui fait dire d’elle a tout le milieu littéraire aux États-Unis que c’est, ni plus ni moins, une rock star. Émotion à fleur de peau et regard acéré sur les choses : venez savourer en sa compagnie une gourmandise à nulle autre pareille…

Mon  Avis★★★☆☆. Je me suis procurée Once and for All à l’occasion du Salon du Livre puisque Lumen avait invité Sarah Dessen à cette occasion. J’avoue que je n’avais lu aucun roman de cette auteure mais elle avait l’air assez connue dans les romans Young Adult, je voulais donc tenter l’expérience avec son dernier roman. J’ai beaucoup aimé son style d’écriture, c’est bien écrit, bien tourné et elle maîtrise bien le sujet du roman sur les mariages. En effet, l’héroïne Louna aide sa mère avec sa société de wedding planner. Elle est aigrie par ce qu’elle fait, ne croit plus en l’amour et ne réagit pas aux avances qu’on lui fait. Petit à petit, on découvre qu’elle a pourtant aimé quelqu’un et qu’elle y pense toujours, n’arrivant pas à avancer. On comprend ce qui s’est passé lorsqu’elle raconte, on se doute. J’aime assez le découpage de l’histoire entre les flashbacks et le présent. On sent une réelle différence de comportement vis à vis de Louna. Quand on sait pourquoi, on le comprend très bien ! Tout change lorsque Ambrose débarque dans le paysage, le tombeur qui change de fille tout le temps, ou en fréquente en même temps. Louna ne peut pas le voir, elle ne le supporte pas et fait tout pour ne pas lui laisser la tâche facile surtout quand il se retrouve à travailler avec elle. Difficile de ne pas s’attendre à ce que leur relation évolue au cours du roman. Ce genre de roman est malheureusement toujours assez prévisible et même si on aime le genre, on arrive quand même souvent à la même chose. Sauf qu’ici on se retrouve avec un roman qui parle d’un sujet actuel qui arrive malheureusement trop souvent en Amérique.

En résumé, Once and For All est un roman surprenant, qui parle d’un sujet très actuel et qui le présente de manière inattendue. J’ai quand même trouvé qu’il manquait quelque chose pour rentrer vraiment à fond dans l’histoire. Une fois que l’on comprend ce qui s’est passé, on se doute bien de comment le roman va tourner, donc pas vraiment de grosse surprise. Ça reste un très bon roman de romance young adult qui en ravira plus d’une !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe
Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo
https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top