Vous êtes ici
Home > Lecture > [Lecture] Izana le préquel du Manga Kasane !

[Lecture] Izana le préquel du Manga Kasane !

Auteur : Daruma Matsuura
Editeur : Editions Lumen
Nombre de pages : 328 pages

Histoire : Et si vous pouviez prendre l’apparence de n’importe qui ? Dans le monde d’Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c’est tout ce qui s’étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres… tout ce qu’elle n’a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l’abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l’interdit et de s’aventurer à l’extérieur. Bien mal lui en prend – elle comprend que son visage est si effroyable qu’il ne peut être montré au grand jour. Car si d’ordinaire, la laideur n’est pas un crime, il règne dans le village une terrible superstition. Autrefois se seraient affrontées une sorcière d’une grande laideur et une prêtresse d’une grande beauté : la première, victorieuse, aurait volé son apparence à la seconde. Depuis lors, toute petite fille laide née une certaine année est tuée sur-le-champ, sous peine de porter malheur aux habitants. Cette légende est même le thème d’une pièce de théâtre qui se joue chaque été. Izana y découvre pour la première fois, dans le rôle de la prêtresse, sa propre cousine. Née la même année qu’elle, Namino a été épargnée grâce à sa beauté extraordinaire… Jusqu’où iriez-vous pour obtenir la beauté du diable, pour prendre le visage de votre choix ? À quel point l’apparence d’un être influence-t-elle son destin ? Dans une petite ville à l’atmosphère envoûtante, où des légendes séculaires restent terriblement vivaces, une adolescente marquée par le sort décide de briser les chaînes de son destin.

Mon Avis★★★★☆. Je tiens tout d’abord à remercier Lumen pour l’envoi de ce livre. Un livre se passant au Japon ne pouvait que m’attirer, en plus, je savais qu’il était tiré d’un manga. En effet, c’est le préquel du manga Kasane édité aux Editions Ki-Oon. Je n’ai donc jamais lu le manga et je me suis lancée dans cette lecture ne sachant pas à quoi m’attendre et je dois dire que j’ai adoré. Même si pendant plusieurs centaines de pages je me suis demandée pourquoi ce titre, il faudra donc être patient avant d’avoir le fin mot de l’histoire. L’histoire se pose lentement jouant sur le présent et la légende que l’on apprend au fur et à mesure de notre avancée. On ne voit pas forcément à quoi veut en venir l’auteure et on avance à tâtons. Je dois dire que c’est assez déroutant mais finalement très bien fait parce que le lecteur se trouve accroché totalement dans l’histoire et a une envie irrésistible de continuer pour savoir ce qu’il va se passer. D’ailleurs la fin est vraiment excellente car on ne la voit pas du tout venir. Du coup, cela m’a donné envie de lire le manga pour connaître la suite du roman. On ne peut pas dire que Izana soit réellement attachante mais c’est clair qu’elle a une vie très difficile et surtout la cause en est horrible. Sa vie au début est simple mais tout bascule un jour lorsqu’elle découvre qu’il y a quelque chose en dehors de la maison dans laquelle elle vit. Elle découvre alors la vérité sur sa naissance, sa vie et ce qu’elle est. Je trouve que la chute est vraiment bonne et tout le scénario du roman très bien ficelé pour que justement le mystère dure le plus longtemps possible.

En résumé, Izana La Voleuse de Visage est un excellent roman qui nous plonge dans la campagne japonaise avec les vieilles croyances et les légendes. Daruma Matsuura a un très bon style d’écriture et on se laisse porter par cette histoire vraiment originale et passionnante. Ce one shot m’a vraiment passionné et je ne peux que vous encourager à le lire également.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe
Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo
https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top