Vous êtes ici
Home > Jeux > Mobile > [Mobile] Test : Fire Emblem Heroes, enfin un portage réussi

[Mobile] Test : Fire Emblem Heroes, enfin un portage réussi

Troisième licence de Nintendo arrivée sur mobile, Fire Emblem Heroes prend le risque de proposer un système de jeu réellement pensé pour les téléphones et tablettes. Pari réussi pour une application que l’on peut déjà qualifier d’exemple à suivre.

Ce test a été écrit après 3 semaines de jeu, sans arriver au bout de toutes les missions proposées à ce jour.

Dans la famille Nintendo, je voudrais…

Fire Emblem est un jeu de rôle et de stratégie au tour par tour (tactical RPG pour les puristes). Le joueur possède différentes sortent d’unités qu’il peut faire évoluer et déplace sur une carte découpée tel un damier. Cette série qui a accompagné toutes les générations de consoles Nintendo n’arrivera en occident qu’au milieu des années 2000 avant de réellement se démocratiser en 2012 avec la sortie de Fire Emblem: Awakening sur 3DS.

Je ne suis pas un héro

Fire Emblem Heroes n’est pas l’adaptation d’un volet existant. Habituellement, les licences sont adaptées au support avec plus ou moins de soin et les développeurs tentent vaguement de donner au joueur les mêmes sensations que l’original. C’est souvent une déception.

D’autres licences prennent le risque de créer des jeux totalement originaux, mais les limites de la jouabilité sur mobile en font des jeux où il n’y a rien à faire, ou presque, à part tapper du pouce sur l’écran. C’est souvent d’un ennui mortel.

Mes faux pas me collent à la peau

Fire Emblem Heroes, n’est pas un Fire Emblem au sens strict du terme. Par exemple, la principale particularité de cette série est la perte définitive d’unités tombées au combat. Dans la version mobile, celles-ci reviennent à la vie après chaque combat. Le jeu reprend légèrement cet esprit lors de certains combats où la perte d’une unité mène à un Game Over. Autre différence, il n’est pas possible d’utiliser de potions ou autres items lors des combats.

Pour les puristes de la série, c’est une véritable trahison. Mais est-ce pire qu’un jeu Mario avec seulement un bouton de saut ? Pas sûr…

We can be heroes, just for one day

Les développeurs ont fait le choix de se concentrer sur les éléments les plus grands publics de la licence et de s’adapter complètement aux contraintes du jeu sur mobile : taille de l’écran, parties courtes, etc.
Mieux encore, le jeu propose de nouvelles règles et équilibres repensée pour respecter l’esprit de la série. Vous réaliserez ainsi à vos dépends les limites de chaque unité (lances, épées, haches, mages, soigneurs, archers…) en fonction de leurs adversaires, de leur monture (cheval, pégase, dragon…) et de leur position (au corps-à-corps ou à distance).

Après plusieurs parties, on sent que Nintendo a pris le plus grand soin de proposer un jeu réellement pensé pour les smartphones et tablettes. Cela n’était pourtant pas gagné d’avance vu l’échec d’autres licences.

L’addition s’il vous plaît !

Qui dit jeu mobile gratuit, dit achat dans l’application. Fire Emblem Heroes ne fait pas exception à la règle. Premier point positif, l’application ne diffuse aucune publicité. Ensuite, à moins d’être un gros joueur, le temps de recharge de l’énergie nécessaire pour combattre est suffisant pour faire des sessions de 20 à 30 minutes. Idéal dans les transports en communs ou pour se détendre le soir. Il est toujours possible d’acheter de l’énergie pour jouer d’avantage ou des orbes pour débloquer de nouveaux personnages, mais après 3 semaines de jeux, je n’en ai pas eu besoin.

Tous pour un

Les amateurs de la série sauront apprécier le mélange des époques et des personnages. Cette version mobile donne dans le fan service et le fait plutôt bien, le nombre d’unités présentes est impressionnant. L’équilibre entre action et animation des personnages est très bon. Certains lui reprocheront un scénario très léger mais ce n’est pas ce que l’on attend d’un jeu mobile. Le divertissement est au rendez-vous, aidé par des temps de chargement très courts.

Fire Emblem Heroes est réellement un exemple à suivre ! Probablement le meilleur portage de licence sur mobile à ce jour. Un excellent moyen de patienter entre deux volets de la série. À conseiller aux fans aussi bien qu’on curieux.

Ma note : 5/5

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
Pierre RENAUD
Fondateur/Président de JaME & KoME et anciennement responsable des invités pour Japan Expo et Comic Con France | Twitter : @PierreRenaudFR

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top