Vous êtes ici
Home > Serie Tv > [Série Tv] 24h Legacy : quand tu hérites d’une journée de merde

[Série Tv] 24h Legacy : quand tu hérites d’une journée de merde

Champion du monde incontesté de la VDM, la série 24h est de retour dans un spin-off où la poisse légendaire de Jack Bauer colle désormais aux basques d’Eric Carter. Action et complots politiques restent les ingrédients majeurs de ce spin-off où l’avenir du monde libre -sic- est entre les mains d’un seul homme.

Le texte qui suit se base sur les trois premiers épisodes de la série. La lecture s’effectue en temps réel.

Ne croire en personne

Voici le synopsis de la série :

Après avoir pris part à une mission visant à éliminer le chef terroriste Ibrahim Ben-Khalid au Yémen et être revenu aux États-Unis, Eric Carter, un ex-ranger vivant en Virginie, découvre que les membres de son ancienne unité d’élite sont assassinés les uns après les autres en représailles de la mort de celui-ci. Pour protéger sa compagne et lui-même mais également éviter un attentat de grande ampleur, il décide de faire appel à la Cellule anti-terroriste de Washington D.C. et son ancienne directrice, Rebecca Ingram, dont le mari, le sénateur John Donovan, est en campagne pour l’élection présidentielle.

À partir de là, tout va partir en sucette et l’on découvre vite que les méchants ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Le personnage principale aura toutes les difficultés du monde à différencier les traîtres des personnes de confiance.

C’est pas ma guerre

Pour ma part, les premières photos promotionnelles de 24h Legacy ne m’avaient pas convaincu. Gros fan de la série originale, j’avais beaucoup de mal à imaginer un successeur à Kiefer Sutherland. Corey Hawkins me semblait un peu trop jeune et gendre idéal pour incarner l’improbable héros à la journée de merde. Lamentable erreur ! Dès les premières scènes d’action, cet acteur nous livre une excellente prestation qui n’a rien à envier à son prédécesseur. Jack Bauer peut profiter de sa retraite, Eric Carter est là pour sauver le monde.

On prend les mêmes et on recommence

La principale qualité de ce spin-off est aussi son principal défaut. Plus qu’un héritage, 24h Legacy est un copié-collé de la série originale. Tous les éléments qui ont fait le succès de la licence sont reprises à l’identique. Au bout de 3 épisodes le diagnostic est sans appel : la saison 10 vient de commencer ! À ce moment, deux réactions s’offrent à vous : soit vous conspuer la série pour son manque de risque, d’originalité ou que sais-je, soit vous louez, comme moi, la décision de respecter à la lettre « l’esprit 24h ».

C’est l’esprit

Alors oui, on pourra toujours se plaindre que la série ne prend aucun risque et reprend à la lettre les ingrédients qui fait le succès de l’original, mais impossible de nier que l’esprit 24h est respecté. Le casting est bon et même si les situations sont improbables c’est précisément ce que l’on attend de cette série : de l’action, des rebondissements et des montées d’adrénalines. Si vous êtes trop vieux pour ces conneries, vous pouvez toujours vous rabattre sur Designated Survivor (avec Kiefer Sutherland), toujours dans la même ligne de complot politique, mais plus terre à terre.

Ma note : 16/20

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
Pierre RENAUD
Fondateur/Président de JaME & KoME et anciennement responsable des invités pour Japan Expo et Comic Con France | Twitter : @PierreRenaudFR

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top

En continuant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer