Vous êtes ici
Home > Jeux > [PS4] Test The Last Guardian : Une aventure forte en émotions !

[PS4] Test The Last Guardian : Une aventure forte en émotions !

Editeur/Développeur : Sony Computer Entertainment, Team ICO
Genre : Action, Aventure
Sortie : 7 décembre 2016
Plateformes : PS4

Ce jeu est beau ! On a l’impression que Trico vient d’une motion capture de chat mais en fait il a été crée entièrement et là ça nous met une première claque. Il est d’un réalisme hallucinant et on ne peut que le comparer à des animaux que l’on connait grâce à ses aptitudes et ses manies. Il est également extrêmement attachant et on a de la peine lorsqu’il est blessé au cours de leur périple. Le petit garçon a atterri dans un lieu totalement fermé qui ressemble à un volcan et dont le seul échappatoire est de monter le plus haut possible et de voler pour en sortir une bonne fois pour toute. Il se réveille alors à côté d’une créature, Trico, qui ressemble à un chat ou un chien avec ses attitude, qui a des plumes, des ailes, une tête à moitié de hyène, chauve-souris ou je ne sais quoi avec en plus des cornes qui poussent au fur et à mesure de notre avancée. Autant dire que cette créature est très intrigante mais le petit garçon et elle après s’être apprivoisé l’un et l’autre commence une belle histoire d’amitié et d’amour. Tous les deux seront très proches et feront tout pour se défendre l’un et l’autre contre des créatures semblables à Trico ou des guerriers en armure.

Toute l’histoire est en fait raconté par le petit garçon qui a grandit. J’adore les voix de ce jeu, la voix est posée, tranquille, agréable. La voix du petit garçon également même si un peu plus criarde. Quand aux bruits que fait Trico, ce sont réellement ceux d’un chat ou d’un chien. C’est assez agréable surtout qu’ils sont accompagnées d’une très belle bande son. Cette bande son change en fonction de l’action en cours et rend l’ambiance bien pesante quand il le faut. Il y a des passages vraiment plaisants et d’autres vraiment stressants. Globalement le jeu est assez facile même si certaines actions qui s’enchaînent peuvent paraître difficile. Par contre, il faudra être très bon pour réussir à gagner tous les trophées ou alors les avoir repérer avant sur le net pour savoir quoi faire à tel moment ! Personnellement, je n’ai réussi qu’à avoir 9% de trophées dont trois se sont débloqués à la fin donc autant vous dire que j’ai eu très peu de trophées pendant le jeu !

Parfois la jouabilité est énervante il faut bien l’avouer, la caméra n’y est malheureusement pas pour rien … Par moment, on a envie de crier tellement la caméra ne se place pas dans la façon que l’on aimerait. Le pire c’est lorsque l’on est attaqué et que Trico se met dans une rage folle. On se fait bourlinguer et impossible de savoir où l’on se trouve avec la caméra qui se place assez mal. Et puis des fois, Trico ne nous rattrape pas quand il faut à cause d’un décalage de quelques centimètres. Le petit garçon, quand à lui, des fois, ne se place pas comme on le voudrait, on fait donc un peu n’importe quoi avec. Il faut quand même bien remarquer que l’IA de Trico est quand même balaise et que c’est plus que bluffant. Hormis les commandes que l’on fait sur Trico, des fois il réagit par lui-même et nous aide donc à trouver notre chemin. D’ailleurs celui-ci n’est vraiment pas simple à trouver, des fois il faudra une réelle réflexion et une grosse étude de l’environnement pour deviner la solution pour pouvoir continuer. Ce jeu n’est pas si facile qu’il en a l’air. Des fois, il faut réussir à débloquer un indice, une cinématique ou tout simplement l’instinct de Trico. Il faudra attendre les 3/4 du jeu pour commencer à avoir des bribes d’informations pour pouvoir comprendre comment Trico et le petit garçon se sont trouver ensemble et surtout d’où ils viennent, ce qu’ils sont et quel est l’endroit où ils sont. Globalement, on n’a qu’un but sortir de là et donc monter et monter et encore monter. Par moment le jeu est lent mais on profite du graphisme et on profite également des prouesses techniques avec les enchaînements suite à un saut ou alors une bataille. Quelques passages où l’on se bat augmente l’action et donne un petit coup de boost à l’histoire.

Mon Avis : 18/20. Tout d’abord je tiens à remercier PlayStation France pour l’envoi de ce jeu pour en faire le test. Je dois dire que beaucoup de personnes autour de moi attendaient ce jeu et l’annonçaient comme une pure merveille à sortir surtout que celui-ci a mis dix ans à arriver … Personnellement, les images ne m’attiraient pas du tout et je ne savais pas du coup à quoi m’attendre. C’est lors des premières minutes du jeu que je me suis dis que je tenais entre les mains un jeu d’exception comme on en fait peu à l’heure d’aujourd’hui. Il faut dire qu’au premier abord les images semblaient d’une qualité assez basse et les deux personnages ne paraissaient pas plus intéressants que cela. Qu’est ce que j’ai pu être bête et me faire des préjugés qui auraient pu me laisser passer à côté d’une merveille. C’est l’histoire d’une amitié fabuleuse qui naît sous nos yeux, forte, belle et qui ne laisse pas insensible loin de là ! C’est également un incroyable graphisme accompagné d’une histoire simple mais efficace et d’une musique qui est parfaite et qui nous fait vivre une aventure fantastique. Je ne peux que vous conseiller de vous le procurer au plus vite et oubliez vos préjugés !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Newsletter
LuCioLe
Globe-trotteuse entre Japon et Normandie, avec un peu de Country | Blogueuse, gameuse, photographe, freelance | Manager @JaMEfr | #Cine #SeriesTV #JeuxVidéo
https://www.antredeluciole.fr

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top